La Loi du travail Et l’Khomnerie humaine

     J’avais dis que je ne ferais plus de blogue politique. J’ai menti (bah oui, c’est le principe même de la politique). En France, la ministre du travail El Khomri a présenté le 9 mars une loi du travail au conseil du ministre.  Cette loi contenait plusieurs aberrations, (ici) qui se centrerait notamment sur la flexibilité des employés qui pourraient travailler le samedi et le dimanche, mais aussi d’enchaîner des journées de 12h lorsque nécessaire pour l’entreprise. Heureusement, la loi n’a pas été très appréciée par la population (manifestation, collectif internet etc..), mais je dois l’avouer si certain n’avait pas gueulé à la base, je ne suis pas sur que j’aurais eu connaissance de celle-ci. Cela démontre déjà la désinformation et surtout dépolitisation qu’on subit, parce que la dernière photographie sur web un peu osé d’une star qui fuite et là, étrangement, on est tous au courant.  Tout cela pour dire que l’insertion dans le milieu du travail est aujourd’hui de plus en plus difficile. Moi, étudiant, je n’ai pas envie d’un monde où je dois pisser (excusez mon langage) sur mon collègue pour monter les échelons. Un collectif de vidéaste, pour la plupart, a lancé une plate-forme pour réunir des témoignages d’employé, je vous laisse lire, ici, certains sont croustillant et voici la présentation :

Cela fait plaisir de voir des gens se battre mais aussi que cela à son effet car suite à la pression, le président et le 1er ministre français on revu la loi. Il y aurai un assouplissement sur les licenciements économiques et sur les indemnités prud’homales. Le gouvernement n’a pas compris ce que la population voulait, c’est à dire le retrait complet de cette loi. Soit le gouvernement est stupide, soit ce changement à demi teint ne sert qu’à calmer les mécontents. Personnellement, j’opte pour la deuxième option. J’aimerais qu’on rappelle que nous sommes en démocratie et que l’internet du peuple prime avant l’attraction des entreprises sur le territoire et de productivité. J’aimerai que tout le monde continu à se battre, nous ne sommes pas des buses comme l’État doit le penser. Cette loi ne doit pas passer.

     Ceci est symptomatique de notre monde. Nous vivons pour la progression du système, pour une avancé technologique plus grande, pour enrichir les riches tandis que des gens meurent de faim. Il serait peut-être temps de nous regarder nous même et de se centrer sur le présent.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s