Remake et adaptation

     L’article d’aujourd’hui m’a été inspiré par un article de zepresse. Son article est une critique de LOL, ou plutôt de LOL USA, un film écrit et réalisé par Lisa Azuelos. Il parle du film sans mentionner que c’est un remake, surement parce qu’il l’ignore. Cela soulève une question : Faut-il forcément connaitre le matériel d’origine pour parler d’une oeuvre ? Aujourd’hui, nous parlons d’adaptations, de remakes et de traductions.

     Tout d’abord, restons sur LOL USA, certes j’ai dis plus haut que c’est un remake. Mais arrêtez de prendre tout ce que je dis pour vrai et posez vous plutôt la question : Est-ce vraiment un remake ? Parce qu’il y a une grande différence entre un film fait trois ans après l’original, avec la même équipe technique et qui plus est avec une structure complètement similaire (Le cas de LOL), et un film fait des années après l’original, avec un scénario nouveau et une remise à neuf. Et bien tout simplement parce que l’objectif du film ici n’est pas le même. Dans le cas de LOL USA, il s’agit surtout d’adapter le film original à un publique américain. Mais ce film n’est pas le seul, il existe d’autres copies américaines de films étrangers (The tourist, New-york Taxi etc..). C’est pourquoi je pense qu’il faudrait placer ces films dans la catégorie adaptation, ou plutôt traduction plus que dans remake. En effet, critiquer ces films pour leur manque d’originalité et leur recopiage inutile revient exactement au même que de critiquer la version française d’un film, c’est à dire son adaptation pour un publique différent.

     Je vois déjà ce que vous allez me dire  » Attend mais tu vas quand même pas nous demander de pardonner à ses putains de films de merde ?  ». La première chose que je vous répondrai c’est  »Vous pouvez être un peu moins grossier quand même » puis je vous dirais que je ne vous invite pas à ne pas critiquer ces adaptations, mais plutôt que je vous invite à critiquer la V.F, ou autre (tous ce qui n’est pas de la V.O). En effet, il semble aberrant de refaire un film (cela coûte de l’argent) juste pour ne pas sortir le spectateur de son petit confort alors pourquoi irions-nous regarder un film qui ne respecte pas l’intonation des acteurs juste pour notre confort à nous ? (Attention, je pense que la traduction est tout de même nécessaire pour les enfants.) Les dialogues auront beau être revus, ils ne se synchroniseront jamais parfaitement avec la bouche des acteurs et ça, le cerveau n’aime pas. Déjà parce que ça fatigue mais aussi cela crée de la dissonance cognitive (https://fr.wikipedia.org/wiki/Dissonance_cognitive). Je vous laisse avec une vidéo qui en parle très bien :

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s