Castro le V.I.P de Paris

     Il y a quelques jours Raul Castro est venu visiter le pays hexagonal en bonne et due forme. Je tiens  à rappeler Raul Castro est le président de Cuba. Cuba est, même si certains oublient de le dire parfois, une dictature. Cela me fait penser à quelque chose qu’avait dit Mr. Hollande il y a quelques temps (2003) :  » Rien ne peut justifier les dérives castristes  » (source). Et maintenant on l’invite ? Ma rétrospective sur son passage et ce que j’en déduis :

Rétrospective sur le passage de Castro

Le petit journal de Canal +, un journal satirique, a dénoncé cette hypocrisie. Les journalistes ont décelé de fausses interviews de Français aléatoires (en réalité des pro-Castro) diffusées à la télévision cubaine. Le journaliste pose aussi une question à Castro :  » Quand les cubains pourront-ils voter librement ?  ». Notre cher ami Castro ne répond bien évidemment pas. Le lendemain, les journalistes du Petit journal se font gêner par quelques gardes du corps cubains. Ma question est : Comment peut on laisser passer cela sur notre territoire ? Et est-ce normal ? Que les Cubains n’aient pas de liberté de presse c’est une chose, déplorable certes, mais qu’ils nous imposent de se plier à leurs règles en est une autre. Pourquoi M. Hollande n’a-t-il rien fait, rien dit ? Tout cela résulte du même problème : nous faisons comme si de rien n’était. Nous accueillons le président d’une dictature en grande pompe.

Je ne suis pas assez éclairé sur le sujet pour dire que faire copain-copain avec le régime de Cuba est une bonne chose pour l’économie Française. Mais le minimum pour préserver nos droits et respecter la démocratie serait de ne pas omettre la discussion et la question des droits de l’hommes avec Raul Castro. Il suffit de lui dire la vérité.  Ne pas reconnaître le régime de Cuba pour ce qu’il est relève de la bêtise mais surtout de la lâcheté.

     Cependant avec les récentes réformes de Cuba, Castro aura fini son manda en 2018, espérons que les choses changent et qu’elles ne sont pas seulement qu’un beau vernissage rose devant des ongles sales. Actuellement, les cubains ont faim, ne peuvent pas s’exprimer et certains essayent de fuir leur pays.

De façon plus générale 

     J’ai épluché plusieurs articles traitant du sujet et j’aimerais ajouter autre chose : aucun ne précise clairement ce que Raul Castro est venu faire à Paris si ce n’est pour signer quelques papiers et accords mais rien de clairement défini. Au final cela me fait penser que la politique n’est qu’un vaste jeu de mensonges pour obtenir le plus d’avantages possibles. Je prend pour exemple l’Union européenne qui est opposé à l’embargo car il affecte ses relations commerciales et qui soutient un  »Processus de transition progressif et pluraliste et qui permette d’améliorer le niveau de vie Cubains ». C’est louable soit, mais encore une fois rien de concret, seulement des mots pour habiller un message intéressé. J’ai l’impression que toute les agitations politiques ne sont qu’une diversion pour cacher les vrais problèmes. Je l’exprime ici dans un schéma que j’ai appelé la caverne de la Faucheuse :

IMG_8563.JPG

     Je finirai ce 1er article et dernier article politique (pitié ne me frappez pas) en disant : Il vaut mieux passer plus de temps à réfléchir sur pourquoi va-t-on voter pour une personne que pour qui va-t-on voter.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s