Le Cas Netflix

     Je voudrais aujourd’hui rebondir sur un article que j’ai lu récemment https://hugu3tt3.wordpress.com/2016/01/20/nouvelle-addiction/ , c’est un article qui parle d’une addiction, celle de Netflix. J’ai eu peu d’expérience avec Netflix, pas par impossibilité, mais plutôt par choix.

     Autant vous le dire, La plate-forme m’a tout de suite déçu. Déjà parce qu’alors que le générique de notre film ou notre série n’est pas encore terminé qu’on est tout de suite amené vers une nouvelle proposition ou à un épisode précédent. Je préfère toujours digérer ce que je viens d’écouter, réfléchir dessus etc.. Sinon ça devient de la consommation pure.. Surtout que regarder le générique c’est les respecter les artistes qui ont conçu l’oeuvre.

     Notre cerveau n’est pas amené à réfléchir dans ce processus. On a complètement l’illusion du choix, mais au final on regarde ce qui nous est proposé sans chercher. Ce phénomène s’applique beaucoup plus aux séries, parce qu’on en devient plus facilement accro. Sur Netflix le choix est mince et illusoire. On peut aussi se questionner sur l’objectivité de l’algorithme de recherche. D’autres choses m’ont aussi déplus sur Netflix, notamment ça : http://www.tvanouvelles.ca/2016/01/04/xavier-dolan-en-colere-contre-netflix

     De facon plus générale Même si du progrès a été fait depuis quelques temps, il reste beaucoup de chemin à parcourir. En effet, la majorité des gens aujourd’hui ont vu par exemple, Breaking bad, Game of Throne. J’aimerais lutter contre l’unification des goûts et des connaissances que Netflix propage.

     Le danger n’est pas Netflix en lui même, mais y devenir addict. C’est nous qui devons choisir ce que l’on regarde et non Netflix. (Cela rejoint mon 1er article) Nous ne devrions pas allumer notre télé ou Netflix en nous disant  »tiens je vais voir le top de Netflix pour regarder quelque chose ce soir » ou bien  »Tiens je vais allumer la télé et regarder ce qu’il y a  » mais plutôt  »Je veux regarder ce film et il est sur Netflix ».

     Mais cela soulève le problème de la découverte d’oeuvre, en effet la recherche d’oeuvre sera plus longue, mais nécessaire. Netflix guide nos choix, essayons de les faire par nous même. En général le temps est un bon trieur de qualité.

Cela dit, il est très difficile de ne pas tomber accro à une série accrochante, donc en élargissant de Netflix. En général j’ai vraiment du mal à me contenir quand je regarde une série et j’écoute généralement l’intégralité d’affilée. Voici un autre article (du monde) parlant de Netflix

    Au final, la réflexion pointe le doigt sur un paradoxe. Le système ne nous permet pas de tout découvrir et nous occulte énormément d’œuvres. Mais il y aurai-il un système plus adapté ? Je vous laisse libres d’imaginer votre système/médias le plus adapté, avec un peu de chance, dans quelques années une de vos idées sera reprise et nous pourrons enfin payer de bon cœur pour une oeuvre et non pour un produit.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s